Ne jamais s’interdire de rire de ce qu’on comprend et de comprendre ce dont on rit.

Louis Ferdinand Destouches est un incontournable qui ronge. Pour ses partisans, l’auteur du Voyage au bout de la nuit est traité comme un chien crevé, et voué aux gémonies par des coteries jalouses et médiocres. Pourtant, force est de constater que ce Saint-Sébastien hérissé de flèches fascine tous les écrivains – et même l’ensemble de la chose littéraire.

Il n’est l’auteur que d’un seul livre, mais Joseph Ponthus s’est imposé comme un écrivain majeur. Sa mort nous prive de bijoux poétiques irremplaçables. Car “À La Ligne, feuillets d’usine” inaugure le renouveau d’une écriture d’émancipation ouvrière, et ouvre une brèche pour ceux qui entendent écrire une littérature d’immersion brutale, au cœur du monde de ceux qui œuvrent et produisent.

Cet avant-propos tient lieu d’avertissement : le texte qui va suivre contient des passages d’une violence terrible, des moments d’horreurs pures même, qui sont à la limite du soutenable. Infanticides, viols, cannibalisme, démembrements et dépeçages divers jalonnent ce livre. Entre deux méditations et introspections du narrateur, un mercenaire sanguinaire, rien n’est épargné au lecteur.

Articles récents

In memoriam Joseph Ponthus

Métamorphoses de la résistance en littérature “Je m’emballeRevenons à l’écrit J’écris comme je parle quand l’ange de feu de la conversation me prend comme prophète

Lire Plus >>

L’Innocence acérée

La “masculinité toxique”, facteur de fascisation ? “Il incarne l’Homme lui-même, la quintessence de la virilité, le type parfait duquel tous les autres ne sont

Lire Plus >>

Ce fascisant M. Macron

La République, mais pas trop « Il y a vraiment une filiation directe entre Emmanuel Macron et Adolphe Thiers. Adolphe Thiers premier ministre de Louis-Philippe,

Lire Plus >>

Carrefour pour tous. Je positive

Sauve qui peut « intellectuel » général. Contre tout bon sens, contre toute tentative de penser une pratique médicale issue d’une longue histoire, héritée sans doute mais

Lire Plus >>

Articles récents

In memoriam Joseph Ponthus

Métamorphoses de la résistance en littérature “Je m’emballeRevenons à l’écrit J’écris comme je parle quand l’ange de feu de la conversation me prend comme prophète

Lire Plus >>

L’Innocence acérée

La “masculinité toxique”, facteur de fascisation ? “Il incarne l’Homme lui-même, la quintessence de la virilité, le type parfait duquel tous les autres ne sont

Lire Plus >>

Ce fascisant M. Macron

La République, mais pas trop « Il y a vraiment une filiation directe entre Emmanuel Macron et Adolphe Thiers. Adolphe Thiers premier ministre de Louis-Philippe,

Lire Plus >>

Carrefour pour tous. Je positive

Sauve qui peut « intellectuel » général. Contre tout bon sens, contre toute tentative de penser une pratique médicale issue d’une longue histoire, héritée sans doute mais

Lire Plus >>
satyre

Benjamin Le Louarn

Une plume au service du prolétariat

Lechatbotte2

Alexandra Tricottet

Ses bottes dialectiques vont plus vite que l’ogre du libéralisme-libertaire !

Kobold_artlibre_miniature

Victor Sarkis

Kobold levantin hegeliano-flinguiste !

Frère_Jean_défend_le_clos_de_l'abbaye_de_Seuillé

Simon Verdun

Lointain cousin de Frère Jean des Entommeures. Enfûte ses adversaires comme des bières

satyre

Benjamin Le Louarn

Une plume au service du prolétariat

Lechatbotte2

Alexandra Tricottet

Ses bottes dialectiques vont plus vite que l’ogre du libéralisme-libertaire !

Kobold_artlibre_miniature

Victor Sarkis

Kobold levantin hegeliano-flinguiste !

Frère_Jean_défend_le_clos_de_l'abbaye_de_Seuillé

Simon Verdun

Lointain cousin de Frère Jean des Entommeures. Enfûte ses adversaires comme des bières